top of page

BioEthik Passion ♥ Novembre 2022

Dernière mise à jour : 27 mars


Chers amis,

Nous avançons vite vers l’hiver, mais notre travail n’est jamais terminé ici à la ferme biodynamique. En plus de nous occuper des animaux, nous sommes en train de préparer les sols pour le printemps et construire quelques nouveaux partenariats prometteurs.

Je vous en dirai plus le mois prochain, mais entretemps, je vous propose de découvrir notre dernier millésime (excellent !), l’actualité de nos prairies, ainsi que l’une de nos fromageries partenaires à Paris.

Vous pouvez aussi voir Andreas Larsson, Meilleur Sommelier du Monde 2007, en train de déguster Château Mamin 2020. C’est la saison parfaite pour savourer un verre de rouge Bordeaux chaleureux !

A la prochaine,

Vincent Lataste.

« Que l’alimentation soit ta première médecine » – Hippocrate

 

La grande révélation du millésime 2022 : le merlot


Alors que l’on pensait devoir arracher nos merlots à Bordeaux à cause du réchauffement de la planète, ces vignes – de maturation précoce – se sont comportées admirablement cette année. Pour une production en retrait, la qualité est exceptionnelle ! Malgré la sécheresse et le risque de surmaturation qu’elle peut amener, nous avons vendangé assez tardivement pour obtenir des tanins parfaitement mûrs pour notre vin biodynamique Château Mamin (60 % merlot, 30 % cabernet sauvignon and 10 % petit verdot). Le résultat : un vin puissant, parfumé et frais à une teneur de sucre acceptable (environ 240 g/L, soit 13,5 degrés d’alcool).

Ce millésime révèle que nos cépages Bordelais peuvent s’adapter à l’évolution climatique : une très bonne nouvelle pour conserver notre typicité !

 

Château de Lardiley 2022 : élégant et complexe


Attention Rico vous a à l'œil !

Le goût et le plaisir lorsqu'on déguste nos vins guident notre travail de la vigne au chai. Pour ces vendanges, 20 % de la production de notre vin blanc biodynamique a été vinifié et élevé en barriques de chêne français. Au départ, l’idée était de proposer deux cuvées, mais l’assemblage de la cuve et des barriques révèle un vin élégant et complexe. Le nez d’agrumes puissants (citron, pamplemousse et litchi) est complété par une bouche veloutée et une finale fraîche.




Essayez notre dernier millésime !

Tous nos vins 2022 sont sans sulfites ajoutés et certifiés AB, NOP et Demeter. N’hésitez pas à me dire si vous voudriez des échantillons (disponibles à partir de janvier 2023).

 

La sécheresse perdure mais tout n’est pas perdu

En fin septembre, l’herbe commençait à manquer ; pendant 15 jours nous avons dû donner du foin à nos brebis landais et ânes des Pyrénées. Mais les pluies du début octobre, liées à des températures exceptionnellement elevées, ont favorisé la repousse des prairies et des semis. Aussi, nos animaux auront assez d’herbe sur les pâturages pour passer tout l’hiver. A propos, nous venons d’accueillir nos trois premiers agneaux de l’automne !

 

La fromagerie des 5 : profession entremetteuse !


Carole, la fondatrice de la Fromagerie des 5 à Paris, est une cliente comme on aime : une vraie ambassadrice du terroir, passionnée des « mariages magiques » entre fromages et vins. Elle conseille Château de Lardiley avec des chèvres secs comme la Rigotte de Condrieu ou le Charolais, dont les notes de noisettes et fruits secs font ressortir son côté fruits exotiques. Selon Carole, notre sauvignon gris vivace complémente également la crémeuse Brie de Meaux. Quant à Château Mamin, ses tanins élégants et notes épicées réveillent l’arôme animal et fruits confits de l’Ossau-Iraty ou le goût lactique du Brocciu, un brebis frais corse. « Mais surtout pas le Camembert » dit cette Normande d’origine. « Le Penicillium camemberti met la bouche en feu avec le vin rouge. Mieux vaut un sauvignon blanc, un champagne ou un cidre. » On apprend tous les jours… Merci, Carole !

 

Coup de cœur


Ici, vous pouvez découvrir Andreas Larsson, Meilleur Sommelier du Monde 2007, en train de déguster notre Château Mamin 2020 ! Petit rappel : Andreas a placé notre rouge bio parmi ses 3 meilleurs vins de Graves dans une dégustation à l’aveugle d’environ 200 échantillons.



22 vues0 commentaire